C’est dans un mois … Odyssea 2019 !

C’est dans un mois … Odyssea 2019 !

Je me prépare depuis quelques semaines pour la version 2019 de l’Odyssea Paris !

Je suis très heureuse de participer à cette course cette année encore ! C’est devenu depuis 4 ans mon rendez-vous annuel d’octobre !

Les 3 années passées je participais à la marche solidaire. Cette année, je rassemble mes forces et je me suis inscrite aux 10 km chronométrés !

Dur, dur mais portée par l’ambiance, je suis confiante. Ce sera un réel moment convivial entre copines et rose en couleur, à ne pas manquer !

Participez-vous aussi à cette belle cause, Odyssea 2019 Paris :  https://www.odyssea.info/course/paris/

A propos de moi … et cette cause :

Elle me tient à cœur doublement, personnellement et professionnellement.

Aujourd’hui, je suis Sophrologue, Coach professionnel et personnel et Praticienne Reiki.

Je souhaite être encore plus présente aux côtés des personnes atteintes par le cancer mais également aux côtés de leurs proches.

Parce qu’il y a de multiples possibilités pour que chacun se sentent accompagné et entouré.

Le cancer, c’est une étape, une difficile et douloureuse étape certes mais il y a diverses façons de la rendre plus douce.

En posture Sophrologue :

Je vous propose de préserver votre santé et de redevenir créateur de votre bien-être. Avec des exercices simples, doux et efficaces je vous initie au relâchement musculaire, mental et à développer le positif dans votre quotidien.

En posture de Coach :

Je vous aide à comprendre et appréhender cette situation nouvelle ou inconfortable et à rétablir l’équilibre dans votre vie.

En posture Praticienne Reiki : 

Je vous aide à soutenir votre énergie, à effacer vos douleurs et à retrouver votre équilibre énergétique.

Pensez-y, le cancer s’est une sale maladie mais il est possible de l’apprivoiser tout en vivant sereinement au quotidien.

Plus d’information sur www.helenecoutand.frhcoutand@gmail.com – 06.27.80.70.15

Rendez-vous 24/24 – 7/7 sur https://www.therapeutes.com/sophrologue/clamart/helene-coutand

Laisser un commentaire